Fédération  Amicale  Folklorique  Nationale


 

La communication à la F.A.F.N

 

  La communication interne La communication externe

1.                             

1. La communication interne :

                 a) bulletins de liaison

Pour favoriser le développement du folklore et des arts et traditions populaires, la Fédération Amicale Folklorique Nationale réalise et diffuse chaque année deux bulletins de liaison à ses adhérents :

-         Le premier est publié en novembre. Il reprend le compte rendu de l'Assemblée Générale et un dossier sur la région qui la reçoit.
-         Le second est diffusé en mai. Il comporte les articles fournis par les groupes et un thème. 

Ces bulletins servent de support à l'expression des groupes. Il est le reflet d'une année de travail folklorique des groupes, de la fédération. Les thèmes abordés portent sur des informations pratiques, des légendes, les coutumes de nos provinces et sur la vie des groupes et leurs activités.

                  b) les Assemblées Générales

Chaque année, une Assemblée Générale rassemble une grande partie des groupes adhérents dans une des villes de France. L'Assemblée Générale est un moment privilégié d'échanges, de l'expression des attentes et des besoins des groupes pour le maintien des traditions avec un souci de qualité dans la coutume, pour les prestations.

Mais aussi, lors de l'Assemblée Générale, nous débattons sur des sujets qui posent des problèmes aux groupes ainsi que l'évolution des projets mis en place par la Fédération et le Collectif.

Voici un ordre du jour classique de nos assemblées générales : 

ORDRE DU JOUR (type) D'UNE ASSEMBLEE GENERALE

              c) Internet

 Le site dispose de deux accès : un accès public et un accès réservé aux groupes adhérant à la fédération.
 L'accès réservé aux membres des groupes adhérant à la fédération donne des informations plus spécifiques aux groupes, leur facilitant les recherches, en mettant par exemple à disposition des bonnes adresses, des informations sur les propositions d'échanges et des petites annonces.
 

 

            d) les groupes de la F.A.F.N.

Les groupes sont le moyen de communication le plus important pour faire connaïtre le folklore en France et à l'étranger, voici les différents moyens qu'ils entreprennent pour cette reconnaissance.

d.1 Répétitions

Afin de produire des spectacles de qualité, 9 000 à 10 000 heures de répétition par an sont réalisées.

d.2 Stages de formation 

Les groupes folkloriques organisent des stages de formation pour perpétuer les traditions en matière de danses, chants, musique, instruments traditionnels, costumes, peinture, dentelles, tuyautage des coiffes, réalisation des chapeaux, échasses.

d.3 Le folklore à l'école

Une expérience a été menée dans une école primaire de Quétigny. L'objectif était la réalisation d'un jumelage avec une ville allemande. Une classe a décidé de présenter le folklore régional par les danses, musiques et chants.

A Epinal, à Grenoble, à Lyon, des présentations du folklore et de sa richesse sont effectuées en milieu scolaire.

d.4 Expositions

Des expositions sont régulièrement organisées par les groupes folkloriques des différentes régions, les thèmes en sont variés.

                     a. Les thèmes :

     La carte postale des groupes folkloriques,
     Les ornements d'église,
     Les costumes traditionnels,
     Les instruments traditionnels,
     Les vieux métiers,
     Les dentelles au fuseau,Á
     Les travaux d'aiguilles,
     La lingerie et les marchés. 

                   b. Des régions et des pays :

     Bresse
     Bourgogne,
     Provence,
     Pologne.

d.5 Conférences

Des conférences permettent de mieux faire connaïtre nos traditions, la vie d'autrefois :

     Les traditions Landaises,
     La vielle,
     Les instruments,
     La transmission des traditions orales,
     Les traditions populaires,
     La vie autrefois de mère en fille,
     Les valeurs d'hier et d'aujourd'hui.

d.6 télévision

Les groupes folkloriques participent régulièrement à des émissions télévisées soit pour présenter des chants et danses, soit pour faire connaïtre des traditions populaires de leur région.

d.7 Les festivals et les tournées

De nombreux festivals sont organisés par les groupes de la F.A.F.N. :

Entre autres :

     Le Festival de Montréal,
     Le festival de Saujon,
     Le Festival d'Yzeure,
     La tournée du Médoc

d.8 Autresà

Le groupe folklorique portugais ½ Os Camponeses Minhotos ╗ de Clermont-Ferrand envisage la création d'une bibliothèque.

Une animation complète de la ville de Mulhouse a été réalisée en 1994, avec la participation de musiciens, de peintres, d'artistes renommés polonais. Toute la ville a fÛté les 45 ans du groupe Polonia avec des expositions sur les thèmes comme la peinture, les affiches, les costumes, la broderie, la monnaie, la gastronomie, la sculpture sur bois, des conférences, des concerts, des films et bien s¹r le folklore.

 

2. La communication externe :

 

a) Le site Internet 

Pour répondre aux attentes des groupes en matière de communication et faciliter les échanges, le site Internet possède deux accès :
-         Un accès grand public, donnant des informations générales sur la fédération, sur les groupes adhérant, sur le folklore des différentes régions.
-         Un accès direct aux membres (cf. 1. La communication interne point c)
 

b) Le Collectif des Fédérations Nationales des Arts et Traditions Populaires

Membre du Collectif des Fédérations Nationales des Arts et Traditions Populaires, la F.A.F.N. a participé à la rédaction de la Charte de Qualité. Cette Charte est communiquée par les groupes, lors des différentes sorties, auprès des organisateurs de festivités.
La Fédération quant à elle la fait connaïtre auprès des différentes institutions départementales, régionales, nationales et européennes, lors de ses différentes rencontres.
Toutes les occasions doivent Ûtre utilisées que ce soit par les groupes ou la fédération pour faire connaïtre cette charte.
 

c) Le Ministère de Tutelle : Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs

Nous avons obtenu l'agrément N░027 00 91 A en date du 3 mai 2002. Ceci nous permet de travailler en collaboration avec le Ministère et de recevoir des subventions sur des projets qui aident à la vie de la Fédération.